Premiers Secours

Comment se tenir informé en cas d'alerte

Par CELINE LUCAS, publié le dimanche 25 novembre 2018 19:35 - Mis à jour le dimanche 25 novembre 2018 19:44
beauvau1.jpg
Si le Signal National d'Alerte retentit vous devez adopter les comportements de sauvegarde adéquats. Le ministère peut compter sur des acteurs majeurs et particulièrement connectés pour prévenir la population si la situation l’exige.

           Les messages d’alerte et de prévention du ministère sont diffusés de façon prioritaire sur Twitter, Facebook et Google mais aussi par certains canaux de communication de la RATP, Vinci autoroutes, Radio-France et France Télévisions.

Parallèlement, le ministère de l’intérieur invite l’ensemble des utilisateurs de Twitter à s’abonner et activer les notifications du compte @Beauvau_alerte qui permet à chacun d’être notifié sur son téléphone en cas d’évènement grave.

 

Facebook offre la possibilité au ministère de l’intérieur de communiquer via un dispositif de communication lié à son outil « Safety Check ». Cette fonctionnalité se déclenche lorsqu’un évènement met en danger la population et permet aux utilisateurs de Facebook d’indiquer à leurs proches qu’ils se trouvent en sécurité. Les messages du ministère trouvent une visibilité rapide et forte.

 

De son côté, Google relaie sur le moteur de recherche, au travers de son outil « Posts on Google », les messages du ministère pour les utilisateurs effectuant des recherches dans la zone impactée ou lorsque les mots clés tapés par un utilisateur sont en rapport avec l’évènement en cours (attentat, ouragan, fusillade, lieu,..).

 

Ces dispositifs s’ajoutent à ceux déjà existants : les prises de parole des autorités ainsi que les messages d’alerte et de prévention sur les comptes Twitter et des pages Facebook de la place Beauvau, des préfectures (Préfecture de Seine-Maritime) et des différentes directions du ministère de l’intérieur.

 

Enfin, les sociétés RATP, Vinci autoroutes, France Télévisions et Radio France relaient aussi via leurs applications, réseaux sociaux ou panneaux d’information les messages du ministère si la situation l’exige.